Iraq : des violences sexuelles inacceptables contre les civils déplacés

Écouter /

Une famille yézidie recevant une assistance alimentaire du PAM à Erbil, en Iraq. Photo PAM/Chloe Cornish

La Représentante spéciale du Secrétaire général sur les violences sexuelles dans les conflits, Zainab Bangura, et le Représentant spécial de l'ONU pour l’Iraq, Nickolay Mladenov sont profondément préoccupés par les informations récurrentes faisant état d’actes de violences sexuelles, notamment contre des femmes, des adolescentes et des adolescents appartenant à des minorités iraquiennes.

Quelque 1.500 Yézidis et chrétiens ont été contraints à l’esclavage sexuel dénoncent Zainab Bangura et Nickolay Mladenov. Les deux Représentants sont alarmés par les récits atroces faisant état d’enlèvement et de détention de femmes, de filles et de garçons yézidis, chrétiens, turkmènes et shabaks, ainsi que de viols sauvages. Ils condamnent dans les termes les plus forts la barbarie des actes commis par l’État islamique contre les minorités dans les zones sous son contrôle, et le fait que les femmes et les enfants sont visés.

Zainab Bangura et Nickolay Mladenov rappellent à tous les groupes armés que les actes de violence sexuelle constituent de graves violations des droits humains qui peuvent être considérés comme des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité et que leurs auteurs seront tenus responsables. Enfin, tous deux plaident pour que les survivants de ces actes barbares bénéficient du soutien et de l’assistance nécessaires.

(Mise en perspective : Florence Westergard)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...