HCR/RCA : le travail incessant des humanitaires pour relever les nombreux défis

Écouter /

Willi Siolo, associé à la protection au HCR à Bangui en Centrafrique. Photo: OCHA

Avant qu'il commence à travailler dans le secteur humanitaire il y a quatre ans, Willy Siolo travaillait comme magistrat pour l’Etat centrafricain. Il voulait utiliser ses connaissances juridiques d’une manière nouvelle, et ainsi servir la population d'une façon plus large.

Maintenant, dans son travail pour le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), Willy rencontre des réfugiés pour discuter de leurs besoins et voir la façon dont son organisation peut les aider. Il est également le médiateur des questions entre les réfugiés et les autorités locales, afin qu'ils reçoivent les services dont ils ont besoin et auxquels ils ont droit.

Pour Willy, son travail a deux facettes. Quand il est en mesure d’atténuer la souffrance des gens simplement en leur parlant, il se sent le plus récompensé. Mais son plus grand défi, c’est quand quelqu’un vient le voir, et ne peut pas trouver de solution concrète.

Willy utilise également ses connaissances dans le domaine du droit en s’assurant que les documents juridiques locaux respectent le droit international.

A l'occasion de la Journée mondiale de l'aide humanitaire, la Radio des Nations Unies a joint Willi Siolo qui explique son travail en tant qu'humanitaire et les moments les plus difficiles qu’il a rencontrés.

(Interview : Willi Siolo, Associé à la protection au HCR à Bangui, RCA ; propos recueillis par Florence Westergard)

Le dernier journal
Le dernier journal
24/10/2014
Loading the player ...