Haut Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme : le bilan de Navi Pillay

Écouter /

 

La Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay. Photo ONU/Paulo Filgueiras

A quelques jours de la fin de son mandat de Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Navi Pillay s'est exprimée sur le bilan de son travail.

 Elle a déclaré, entre autres, que « Pendant ces 5 ans j’ai raisonnablement dormi. Mais  maintenant ces conflits qui font rage dans environ 12 ou 13 États, la perte de vies humaines, les blessures et le recrutement d’enfants … tout cela me garde éveillé la nuit ».

« Et ce qui me touche particulièrement, c’est quand les enfants sont tués et blessés. Ils sont totalement innocents et pris entre deux feux. Personne ne peut prétendre qu’ils sont des combattants » a-t-elle ajouté.

«Je suis très fier que nous avons abordé toutes les questions, tous les droits de toutes les personnes. Nous avons abordé la discrimination fondée sur des raisons diverses et qui n’avaient jamais été traités auparavant, tels que les minorités, les migrants, les personnes LGBT, la discrimination fondée sur la caste et les personnes atteintes d’albinisme ».

« Je sui fière d’avoir  abordé le sujet de la discrimination pour que la Déclaration universelle des droits de l’homme protège tous les individus », a-t-elle conclut.

 (Extrait sonore : Navi Pillay, Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme)

Le dernier journal
Le dernier journal
12/09/2014
Loading the player ...