Gaza / UNICEF : les enfants sont les premières victimes des hostilités

Écouter /

 

Mohammed Fakhri Naim, 3 ans, se remet des blessures qu’il a subi au cours de tirs de missiles sur une école où il avait trouvé refuge avec sa famille. ©UNICEF/NYHQ2014-1012/d'Aki

La mort d’un enfant israélien de quatre ans dans une attaque à la roquette vendredi et les décès rapportés de deux enfants palestiniens à Gaza suite à un raid aérien samedi, viennent s'ajouter à ceux des 478 autres enfants palestiniens tués dans des attaques dans la bande de Gaza au cours du dernier un mois, a déclaré le Fonds des Nations Unies pour l'enfance samedi.

Selon l'UNICEF, le décès d’enfants de part et d'autre démontre une fois de plus le terrible impact tragique du conflit sur les enfants et leurs familles des deux côtés.

Les enfants sont les premières victimes de ce conflit, qui n’est pas de leur fait, dénonce enfin l'UNICEF ajoutant que les combats infligent de terribles souffrances aux enfants et ont un impact dévastateur sur les infrastructures sur lesquelles ils dépendent pour leur santé, éducation, protection et bien-être.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...