Gaza : les humanitaires redoublent d’efforts pour aider les enfants durant le cessez-le-feu

Écouter /

Enfants palestiniens blessés hospitalisés à Gaza (Photo : UNICEF)

Retour sur l'actualité et la situation à Gaza, alors que la deuxième trêve de 72 heures semble arriver à son terme sans que les parties réunies au Caire ne parviennent à se mettre d'accord sur les suites à donner.

Ces trois derniers jours ont eu le mérite de permettre aux personnels des agences humanitaires et notamment ceux de l'UNICEF de se rendre sur place et de pouvoir constater directement l’étendue des dégâts sur les infrastructures, les bâtiments publics et les habitations, mais aussi d’observer les conséquences et les séquelles d’un mois d’hostilités sur les populations civiles et en particulier les enfants.

Catherine Weibel, porte-parole de l'UNICEF Palestine, revient tout juste de Gaza. Sur place, elle a pu parler à des familles de Palestiniens déplacés qui ont trouvé refuge dans les écoles, et qui souvent ont vu leur domicile totalement dévasté par les bombardements.

En fait, ce qui mine le plus les populations et notamment les parents d’enfants traumatisés par les combats, c’est l’incertitude créée par la succession de périodes de combats et de cessez-le-feu.

Tous les bilans s’accordent pour dire que les enfants ont payé un lourd tribut, puisque près de 450 d’entre eux sont morts, que quelque 3 000 0nt été blessés et que pratiquement 400 000 enfants sont en état de choc et auront besoin d’un soutien psychologique pour dépasser les terribles expériences vécues.

(Interview : Catherine Weibel, porte-parole de l’UNICEF pour la Palestine; propos recueillis par Jérôme Longué)

Le dernier journal
Le dernier journal
21/11/2014
Loading the player ...