Ebola : plus de 240 membres du personnel soignant infectés par le virus, selon l'OMS

Écouter /

Photo: Unicef

 Plus de 240 membres du personnel de santé ont été infectés par l’Ebola et au moins 120 en sont morts jusqu’ici en Afrique de l’Ouest, a affirmé mardi l’OMS. C’est un nombre sans précédent dans le cadre d’une flambée de la fièvre hémorragique.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) explique ce lourd bilan par plusieurs raisons: le manque d’équipement de protection ou son utilisation inadéquate, le manque de personnel pour une flambée aussi importante, la compassion qui a poussé les médecins et infirmiers à travailler dans les centres d’isolement au-delà des heures considérées comme sûres.

Les experts de l’agence de l’ONU ajoutent que la propagation de l’épidémie aussi dans des villes a augmenté le risque de contacts inopinés du personnel soignant avec des cas non diagnostiqués dans les centres de santé. Ni les médecins, ni le public n’étaient familiers avec l’évolution de l’Ebola.

Plusieurs maladies infectieuses dans la région ont des symptômes similaires: la malaria, la fièvre typhoïde, par exemple. Les infirmiers et médecins n’ont pas pris les mesures de précaution nécessaires ne suspectant pas l’Ebola.

Ce lourd bilan parmi le personnel médical a des conséquences néfastes pour la suite de l’épidémie, ajoute l’OMS. Elle prive les quatre pays touchés, la Guinée, le Libéria, la Sierra Leone et le Nigeria du personnel soignant nécessaire pour combattre le fléau.

 (Extrait sonore : Tarik Jasarevic ; porte-parole l'OMS)

Classé sous Épidémie d'Ebola, L'info, Santé.
Le dernier journal
Le dernier journal
19/12/2014
Loading the player ...