Ebola : l'OMS autorise l’utilisation de traitements expérimentaux en Afrique de l'Ouest

Écouter /

Photo : OMS

Alors que l'on dénombre désormais plus de 1.000 morts suite au virus de l'Ebola en Afrique de l'Ouest, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé qu'il est éthique d’offrir des médicaments non prouvés chez les patients infectés par le virus, eu égard aux circonstances extraordinaires, pour tenter de sauver leur vie et d'enrayer l’épidémie. Cette déclaration suit le consensus atteint par l'équipe d'experts médicaux réunie à Genève pour discuter de la question.

Des critères éthiques ont néanmoins été établis pour l'utilisation de ces médicaments dont l'efficacité et des effets indésirables sont inconnus, comme traitement potentiel ou comme méthode de prévention.

Il s’agit notamment de la transparence dans tous les aspects des soins, du consentement éclairé, de la liberté de choix, de la confidentialité, du respect pour la personne, de la préservation de la dignité et de l’implication de la communauté.

A noter que les experts doivent se réunir de nouveau pour décider qui devrait recevoir le traitement dont les quantités sont limitées.

(Extrait sonore : Gregory Hartl, porte-parole de l'OMS ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...