Ebola : l’épidémie fait plus de 1.400 morts et l'OMS décline sa feuille de route

Écouter /

Des employés de l'UNICEF et d'organisations partenaires expliquent à des gens comment se protéger contre Ebola à Conakry, en Guinée. Photo UNICEF Guinée

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé jeudi « vital » que les compagnies aériennes reprennent les vols à destination des pays africains affectés la flambée d’Ebola. Cet appel intervient alors que les ministres de la Santé des pays de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) se retrouvent ce jeudi dans la capitale ghanéenne pour discuter d’une stratégie commune.

Alors que sur le terrain l’épidémie d’Ebola fait plus de 1.400 morts, l'OMS a dévoilé, ce jeudi à Genève, une Feuille de route dont le coût est estimé à 490 millions de dollars et qui permettra de stopper la progression de nouveaux cas d’Ebola d’ici trois mois.

La priorité affichée par l’Organisation mondiale de la santé dans ce combat contre Ebola, est d'arriver à stopper la progression du virus d’ici à trois mois et d'arrêter toute transmission résiduelle d’ici six à neuf mois. Cette feuille de route déclinée au cours d'une conférence de presse ce jeudi à Genève mise une meilleure gestion des centres de soins, une mobilisation sociale et des enterrements répondant aux normes sécuritaires. Mais l'OMS précise que seule une « réponse internationale coordonnée beaucoup plus importante » pourra mettre fin à la plus grande flambée d’Ebola dans l’histoire. Et pour stopper la progression du virus d’ici trois mois, l'OMS a besoin de 490 millions de dollars.

Mais sur le terrain, la propagation du virus se poursuit. Selon les derniers chiffres publiés aujourd'hui, il y a 3.069 cas d’Ebola répertoriés dans quatre pays d’Afrique de l'Ouest, dont 1.427 décès. En six jours, l’épidémie a touché 454 personnes supplémentaires, et causé la mort de 125 malades. 40% des cas actuellement répertoriés se sont déclarés au cours des trois dernières semaines.

Une épidémie distincte d’Ebola, qui n’est pas liée à cette en cours en Afrique de l’Ouest, a été signalée le 24 août dernier par la République démocratique du Congo (RDC). Les données de la RDC ne figurent pas dans le bilan publié jeudi par l’OMS.

En Guinée, d’où l’épidémie a démarré au début de 2014, il y a 648 cas, dont 430 morts. Au Liberia, il y a 1.378 cas dont 694 morts. En Sierra Leone, le bilan est de 1.026 cas dont 422 morts. Enfin au Nigeria, il y a 17 cas, dont six morts.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève, pour la Radio des Nations Unies)

Le dernier journal
Le dernier journal
21/10/2014
Loading the player ...