Ebola : le combat de l'OMS face à la propagation du virus en Afrique de l'Ouest

Écouter /

© Photo: Tommy Trenchard/IRIN

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) entend prendre les devants face à la propagation rapide du virus Ebola en Afrique de l'Ouest, au moment où la République démocratique du Congo a confirmé dimanche la présence du virus sur son territoire.

Les Nations Unies et la communauté humanitaire se préparent au risque d’une nouvelle flambée de l’épidémie d’Ebola au Liberia, où le virus s’est désormais propagé à l’ensemble du territoire. L’épidémie a fait 1427 morts sur 2615 cas recensés en Afrique de l’Ouest selon le dernier bilan de l'OMS. Sur le terrain à Monrovia, les autorités libériennes ont annoncé la mort d'un médecin libérien qui était traité avec un sérum expérimental américain après avoir été contaminé par le virus Ebola. Le Dr Abraham Borbor est mort dans la nuit de dimanche à lundi.

Par ailleurs, Kinshasa a annoncé dimanche que la République démocratique du Congo était à nouveau touchée par une épidémie d’Ebola, circonscrite dans une région du Nord-Ouest du pays et distincte, selon elles, de celle qui sévit en Afrique de l’Ouest. Une fièvre hémorragique a fait 13 morts depuis le 11 août dans la province de l’Equateur. « Après les analyses de huit échantillons prélevés sur terrain, l’Institut national de recherche biomédical (INRB), vient de confirmer que deux échantillons sont positifs au virus Ebola », ont précisé les autorités congolaises. Déclarant officiellement la septième [épidémie d'Ebola] en RDC depuis  la découverte de ce virus dans ce pays en 1976, Kinshasa  a néanmoins affirmé que celle-ci n’avait «aucun lien avec celle qui sévit en Afrique de l’Ouest.

Concernant la situation en Sierra Leone, l'OMS a confirmé qu'un expert médical international a été contaminé pour la première fois par Ebola dans ce pays.  L'OMS souligne qu’il s’agissait de la première contamination sur quelque 400 personnes déployées par l’Organisation dans les pays touchés: Guinée, Liberia, Sierra Leone et Nigeria.

Face à ces développements alarmants, l'ONU a promis samedi des moyens « sans précédent » pour faire face à la propagation du virus Ebola en Afrique de l'Ouest.

L’épidémie a fait au moins 1.427 morts: 624 au Liberia, 406 en Guinée, 392 en Sierra Leone et 5 au Nigeria, sur un total de 2.615 cas (confirmés, probables ou suspects), selon le dernier bilan de l’OMS arrêté au 20 août.

(Interview : Tarik Jasarevic, porte-parole de l'OMS ; propos recueillis par Alpha Diallo)

Le dernier journal
Le dernier journal
25/12/2014
Loading the player ...