Crise en Syrie : Kyung-wha Kang a présenté le rapport de Ban Ki-moon au Conseil de sécurité

Écouter /

Kyung-wha Kang, sous-secrétaire générale des Nations Unies aux affaires humanitaires. UN Photo

La crise en Syrie a été examinée ce matin au Conseil de sécurité. A cette occasion, la Sous-secrétaire générale des Nations Unies aux affaires humanitaires, Kyung-wha Kang, a présenté devant les quinze une synthèse du rapport de Ban Ki-moon sur l'évolution de la situation qui prévaut en Syrie ainsi que  sur l'application des résolutions de l'ONU par toutes the parties au conflit dans ce pays.

Dans ce rapport qui couvre la période du 22 juillet au 18 août 2014, le Secrétaire général des Nations Unies constate que la prolongation du conflit syrien a permis aux groupes radicaux armés, y compris ceux associés à Al-Qaida, de proliférer dans le pays.

Ban Ki-moon lance un appel aux pays de la région et à tous ceux qui ont de l'influence, pour qu'ils endiguent le flux des armes, des combattants et des ressources qui alimente les parties au conflit, quelles qu'elles soient, et empêchent les groupes terroristes d'acquérir des ressources financières et des armes.

Les récents événements survenus en Iraq et les combats qui viennent d'avoir lieu à Arsal, au Liban, montrent clairement les effets dévastateurs du conflit sur les pays voisins, et même au-delà. Les pays de la région devraient œuvrer au calme et à la réconciliation.

Plus d'un millier de civils auraient été tués durant la période couverte par ce rapport  et les violations abjectes du droit international humanitaire et du droit international des droits de l'homme se poursuivent, dans le mépris le plus total des considérations d'humanité, déplore Ban Ki-moon.

« Nous devons tous redoubler d'efforts jusqu'à ce que toutes les personnes dans le besoin puissent bénéficier de l'aide humanitaire dont elles ont besoin et un règlement politique du conflit reste toutefois indispensable » conclut le Secrétaire général de l'ONU.

Signalons par ailleurs qu'alors que les combats se sont intensifiés depuis mercredi entre des éléments armés et l’armée syrienne dans la zone de séparation sur le plateau du Golan, 43 Casques bleus de la Force des Nations Unies chargée d’observer le désengagement (FNUOD) ont été capturés par un groupe armé dans les environs d’Al Qunaytirah, a indiqué ce jeudi le porte-parole du Secrétaire général.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Le dernier journal
Le dernier journal
19/12/2014
Loading the player ...