Ukraine : Navi Pillay met en garde contre l’intensification des combats à Donetsk et Louhansk

Écouter /

Navi Pillay, Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme (Photo: J. M. Ferré/ONU).

Le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme indique avoir reçu des informations sur plusieurs cas de décès de civils en Ukraine depuis la fin cessez-le-feu le 30 juin.  Une équipe des droits de l'homme présente sur le terrain a ainsi documenté le meurtre de cinq enfants à Donetsk et Louhansk ainsi que l’utilisation de mines terrestres qui auraient occasionné trois morts et plusieurs personnes blessées.

Les services de Navi Pillay rapportent aussi des attaques délibérées contre des écoles, des centrales électriques, des stations d'épuration d'eau dans certaines zones de l’est de l’Ukraine.

Certaines informations font état de l'utilisation par les groupes armés de toits des bâtiments résidentiels pour y installer des systèmes anti-aériens. Des tireurs embusqués auraient aussi occupé des appartements privés, mettant gravement en danger la vie des résidents qui ne sont pas impliqués dans les combats.

Par ailleurs, la Chef des droits de l'homme de l'ONU s'est particulièrement préoccupée par un message posté sur le site web du chef de file de la « république populaire  autoproclamée de Donetsk ». Message qui stipule que « les enfants et les femmes mineures sont des cibles légitimes » et que l’objectif est de« plonger dans l’horreur ».  Mais Navi Pillay constate que ces discours haineux sont notés de tous les côtés.

Face à cette situation, la Haut-Commissaire exhorte toutes les parties au conflit à déposer les armes, à engager le dialogue et à se détourner de la voie destructrice vers laquelle elles mènent l’est de l’Ukraine.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...