Syrie: 765.000 enfants inaccessibles lors des campagnes de vaccination contre la polio

Écouter /

Une campagne de vaccination en Iraq où deux cas de polio ont été signalés cette année. Mais la Syrie reste la plus touchée avec 36 cas (photo: UNICEF/S. Arar).

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ont appelé mardi à faciliter l’accès humanitaire à 765.000 enfants syriens de moins de cinq ans devant être vaccinés contre la polio dans des zones difficilement accessibles de ce pays déchiré par plus de trois ans de guerre. En Syrie, la polio est réapparue après 14 ans d’absence à cause de l’interruption de la vaccination systématique, de la détérioration drastique du système de santé, et des déplacements continus de population à l’intérieur et hors du pays.

L'Unicef et l'OMS exigent des mesures d'urgence pour endiguer l'épidémie de polio qui touche la Syrie et menace tout le Moyen- Orient. Cette exigence porte notamment sur des passages sécurisés pour les équipes des vaccinateurs. Lors d'un point de presse ce mardi à Genève, Juliette Touma, porte-parole de l'UNICEF, le fonds des Nations Unies pour l'enfance a rappelé que trente-huit cas ont été confirmés dont 36 pour la seule Syrie et deux en Iraq.

Mais ce qui inquiète le plus les agences onusiennes, c'est le sort des 765.000 enfants syriens qui sont hors d'atteinte des vaccinateurs.  Pourtant « la Syrie, où plus aucun cas de polio n'avait été recensé depuis 14 ans, était un exemple régional, avec 99 % de ses enfants vaccinés, contre 52 % aujourd'hui ».

Mais la guerre a détruit ou endommagé six hôpitaux sur dix et seule une ambulance publique sur trois est encore en état de fonctionner.  La chaîne du froid est également interrompue en maints endroits.

L’OMS et l’Unicef ont achevé la première phase de la plus importante campagne de vaccination contre la polio jamais entreprise au Moyen-Orient, avec 37 tournées qui ont permis de vacciner cette année 25 millions d’enfants de moins de cinq ans dans sept pays. Ce nombre pourrait augmenter avec le lancement ce mois-ci de la seconde phase de la campagne de vaccination.

(Mise en perspective : Alpha Diallo à Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...