Sida : l’OMS conseille aux homosexuels la prise d’antiviraux à titre préventif

Écouter /

Ayant constaté une hausse des infections par le VIH parmi les homosexuels, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle pour la première fois les hommes ayant des relations sexuelles entre eux à prendre à titre préventif des antirétroviraux. L'OMS a ainsi constaté une forte augmentation de l’épidémie pour ce groupe à risque et attribue cette évolution au fait qu’il y a un relâchement dans la prévention et de l’inquiétude.

Aujourd’hui, ce groupe a 19 fois plus de risque que la population moyenne d’être contaminé par le virus.

Dans ses nouvelles recommandations publiées ce vendredi 11 juillet à Genève, l’OMS « recommande fortement aux hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes de considérer la prise des antirétroviraux comme une méthode supplémentaire de prévention face au VIH ». Les recommandations se focalisent sur les populations à risque, comme les transsexuels, les prisonniers, les drogués, les prostitués, qui représentant environ la moitié des nouvelles contaminations annuelles.

Grâce aux différentes actions, le nombre de ces nouveaux cas a cependant diminué de plus d’un tiers entre 2001 et 2012. Fin 2013, quelque 13 millions de personnes avec le VIH bénéficiaient du traitement par antirétroviraux.

Selon l'OMS, les gouvernements ont tendance à privilégier la prévention pour la population en général et à négliger ceux qui présentent le plus de risques. « C’est particulièrement le cas dans l’Afrique subsaharienne, où se concentrent 71% des 35,3 millions de personnes vivant dans le monde avec le VIH ».

Ces recommandations sont diffusées avant que ne s’ouvre, le 20 juillet à Melbourne en Australie, la Conférence internationale sur le sida.

(Extrait sonore : Docteur Gundo Weiler, Coordinateur au département du VIH/sida à l’OMS ; propos recueillis par Alpha Diallo)

Classé sous L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...