Sida : le plaidoyer d'Helen Clark contre les lois punitives

Écouter /

Helen Clark, Administratrice du Programme des Nations Unies pour le développement (Photo ONU)

Entamés dimanche, les travaux de la Conférence internationale de Melbourne sur le Sida se poursuivent. Lors d'un panel visant à supprimer le plus rapidement possible les lois punitives, l'Administratrice du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), Helen Clark, a réitéré le fait que pour le Programme les lois fondées sur les droits humains sont essentielles pour obtenir des réponses efficaces contre le VIH.

Helen Clark a fait va valoir que les lois basés sur les droits de l'homme protègent mieux la santé et la dignité, et que, par contraste de mauvaises lois et des pratiques discriminatoires, augmentent hélas la vulnérabilité, entravent l'accès à la prévention et au traitement du VIH. De telles lois punitives augmentent également la stigmatisation et la discrimination.

Aussi, pour de meilleurs résultats, il importe d'adopter une approche basée sur les droits de l’homme ce qui suppose de mettre l’accent sur la lutte contre la stigmatisation et la discrimination sous toutes ses formes, de surmonter les obstacles à l’accès au traitement et aux services de santé, de lutter contre l’inégalité entre les sexes et d’améliorer l’accès aux services de base comme le logement, l’éducation et la protection sociale.

(Extrait sonore : Helen Clark, Administratrice du Programme des Nations Unies pour le développement)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...