OIM : besoin de ressources pour les opérations de sauvetage en Méditerranée

Écouter /

Après la découverte par la marine italienne de 30 corps dans un bateau de pêche transportant jusqu’à 600 migrants entre la côte libyenne et la Sicile, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a appelé les pays européens à fournir des ressources supplémentaires pour les opérations de sauvetage en Méditerranée.

«Il est inacceptable que les migrants doivent mourir en fuyant le malheur dans l’espoir d’une vie meilleure. Nous voyons dans la dernière tragédie que les criminels maltraitent les migrants, les entasser dans les cales des navires dangereux », a déclaré le Directeur général de l’OIM, William Lacy Swing. “Nous ne savons pas encore pourquoi ces migrants sont morts, mais l’accent doit désormais être mis sur les gangs de contrebande qui les envoient régulièrement à la mort sur des navires dangereux” a-t-il ajouté.

Le navire « Grecale » de la marine italienne a trouvé le bateau de pêche surchargé après avoir répondu à un appel de détresse émis par les migrants qui ont appelé une station de radio érythréenne des émigrés en Suède qui a ensuite relayé l’information à la marine italienne.

Le Grecale patrouillait la Méditerranée entre l’Afrique du Nord et la Sicile vertu de la politique de l’Italie de Mare Nostrum, visant à sauver la vie des migrants faisant le passage de l’Afrique du Nord dans les vaisseaux dangereuses. Les opérations de recherche et de sauvetage de l’Italie ont sauvé des dizaines de milliers de vie des migrants dans les 10 derniers mois.

(Extrait sonore : Christiane Berthiaume, porte-parole de l'OIM)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...