Nord-Kivu: plus de 33 000 nouveaux déplacés internes enregistrés en juin

Écouter /

Des déplacés de Mugunga au Nord-Kivu (Photo archives : Radio Okapi)

Plus de trente-trois mille nouveaux déplacés internes ont été recensés en juin dernier dans la province du Nord-Kivu, selon le bulletin hebdomadaire du Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) qui vient d'être publié. Cette agence des Nations unies indique que les opérations militaires contre les groupes armés, l'activisme de ces groupes et des bandits armés sont à l'origine de cette situation.

Près de 35% de ces nouveaux déplacés ont été enregistrés à Masisi, note l'OCHA qui ajoute que ce chiffre porte à 90 000 le nombre de déplacés enregistrés à ce jour dans la province.

Selon le bulletin de l'organisation, les mouvements de populations continuent suite à l'existence des poches d'insécurité où s'activent des groupes et autres bandits armés.

«Le Nord-Kivu reste la province avec le plus important nombre de déplacés internes à ce jour», s'inquiète Ocha.

Dans son bulletin d'information publié en avril dernier, OCHA avait recensé 1 076 745 déplacés internes au Nord-Kivu entre janvier 2009 et février 2014. Ce chiffre représentait 37% du nombre de déplacés enregistrés dans tout le pays, estimé à 2,9 millions de personnes.

(Reportage réalisé par Sifa Magura pour Radio Okapi)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/12/2017
Loading the player ...