Nigeria : Malala soutient les jeunes filles rescapées de l'enlèvement à Chibok

Écouter /

Malala Yousafzai avec le Représentant spécial du Sécrétaire général en Afrique de l’ouest, Said Djinnit lors de sa visite au Nigéria- Photo: UNIC Lagos

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest, Said Djinnit, a rencontré lundi 14 juillet à Abuja l'activiste pour l'éducation des filles, Malala Yousafzai.

Ils ont discuté de soutien aux jeunes filles rescapées de l'enlèvement à Chibok, au Nigeria, à leurs familles ainsi qu'aux communautés touchées par les islamistes de Boko Haram en général.

Malala Yousafzai a déclaré, entre autres, à cette occasion que « Je suis ici pour vous parler d’une jeune fille que j’ai rencontré hier. Je ne peux pas hélas citer son nom, mais je vais l’appeler ma sœur. Ma sœur vient du village nigérian de Chibok. Elle a 16 ans. Un jour, quand ma soeur était à l’école des terroristes armés connus sous le nom de Boko Haram, sont venus et ont essayé de voler ses rêves. Ils l'ont kidknappé. Mais elle a eu de la chance elle a pu s'échapper ».

«  Depuis cette attaque, à cause de l’insécurité, elle ne peut plus aller à l’école. Tous les jours les hommes de Boko Haram passent dans les villages et terrorisent la population. Les 200 filles qui ont été enlevées  n’ont toujours pas été retrouvées. La semaine prochaine, cela fera 100 jours ; 100 jours depuis qu'elles ont été kidnapées;. 100 jours en captivité; 100 jours hors de l’école; 100 jours sans parents; 100 jours dans la peur » a-t-elle souligné.

(Extrait sonore : Malala Yousafzai, activiste pour l'éducation des filles)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...