Moyen-Orient : nouvel appel du Conseil de sécurité pour une désescalade de la situation

Écouter /

Eugène Richard Gasana, Représentant permanent du Rwanda auprès des Nations Unies. Photo : ONU/JC McIlwaine

Le Conseil de sécurité s'est réuni samedi à New York et a appelé en début d'après-midi à une désescalade de la situation au Moyen-Orient, au retour au calme, et au rétablissement du cessez-le-feu de novembre à 2012.

Dans une déclaration à la presse lue par Eugène Richard Gasana, le Représentant permanent du Rwanda, qui préside durant le mois de juillet le Conseil, les quinze expriment de sérieuses préoccupations au sujet de la crise liée à la bande de Gaza et la protection et au bien-être des civils israéliens et palestiniens.

Les membres du Conseil de sécurité ont également appelé au respect du droit international humanitaire, y compris la protection des civils.

Les quinze expriment également leur soutien à la reprise des négociations directes entre Israéliens et Palestiniens dans le but de parvenir à un accord de paix global basé sur la solution de deux États.

Le Conseil de sécurité s'était déjà réuni le jeudi 10 juillet sur le Moyen-Orient. Le Secrétaire général des Nations Unies, faisant le point sur la situation, avait alors expliqué que les factions palestiniennes du Hamas et du Jihad islamique avaient tiré plus de 550 obus à partir de la Bande de Gaza vers Israël. De leurs côtés, les Forces de défense israéliennes avaient déjà effectué plus de 500 raids aériens sur Gaza qui visaient en priorité les infrastructures du Hamas et du Jihad islamique ainsi que les résidences privées de leurs membres.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...