Histoire/mémoire : la difficile représentation cinématographique de l’esclavage

Écouter /

Panel de discussion sur la problématique de l’esclavage

A l'occasion de la Commémoration des victimes de l'esclavage et du 21ème Festival de films africains de New York, le thème de l'esclavage a été abordé dans différents domaines et de différentes façons aux Nations Unies : lors de Conférences, de projections de films et de débats à thème.

Dernièrement ce fut la projection du Film ''Cœur de lion'' qui a permis d'aborder et de discuter la représentation de l'esclavage au cinéma et ses differences entre les pays comme les États-Unis, l'Europe ou encore l'Afrique. Ce film Cœur de lion dépeint une Afrique du 19ème siècle en proie aux intrigues et aux luttes fratricides liées à la traite des esclaves, en donnant un nouvel éclairage sur cette question.

Mamadou Diouf est Professeur d'histoire et Directeur de l'Institut d'études africaines de l'Université de Columbia, à New York. Il a participé à un débat, avec l'acteur principal du film, Mahamadi Nana, et la chroniqueuse ghanéenne Zeba Blay, à l'issue de la projection du film autour de la problématique de l'esclavage. Ce fut l'occasion pour la Radio des Nations Unies de lui demander comment est représenté l'esclavage au cinéma et les problématiques rencontrées.

(Interview : Mamadou Diouf, Directeur de l'Institut d'études africaines de l'Université de Columbia, à New York; propos recueillis par Isabelle Dupuis)

 

Le dernier journal
Le dernier journal
17/12/2014
Loading the player ...