Gaza : des roquettes ont été retrouvées dans une école de l'ONU

Écouter /

Un cache de roquettes a été trouvée tôt ce mardi dans une école de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) dans le centre de la bande de Gaza.

La découverte a été faite lors d'une inspection de routine par l'UNRWA de l'école, qui était fermée pour l'été et n'était pas utilisée comme abri.

Selon l'UNRWA toutes les parties concernées ont été informées.

"Nous condamnons le ou les groupes qui mettent en danger les civils en plaçant ces munitions dans notre école», a déclaré le porte-parole de l'UNRWA, Chris Gunness., dans un communiqué de presse ajoutant , "c'est encore une autre violation flagrante de la neutralité de nos locaux."

L'UNRWA appelle toutes les parties au conflit à "respecter l'inviolabilité des biens des Nations Unies".

L'Office précise qu'en raison de combats dans les environs de l'école, il n'a pas été en mesure de faire venir un expert en munitions des Nations Unies à l'école, mais qu'il espère le faire dès que les conditions de sécurité le permettront.

Lundi soir le Secrétaire général des Nations Unies avait à nouveau exhorté toutes les parties à éviter toute nouvelle escalade du conflit, suite aux informations selon lesquelles les Forces de défense israéliennes dans le nord de Gaza, avaient distribué des tracts avertissant des dizaines de milliers d’habitants qu'ils devaient quitter leurs maisons et évacuer la ville de Gaza.

Ban Ki-moon avait souligné que l'impact humanitaire serait non seulement dévastateur sur les civils assiégés de ces zones de la bande de Gaza, qui ont déjà subi d’immenses souffrances ces derniers jours, mais que les organismes des Nations Unies présents dans la bande de Gaza n’ont pas les ressources sur le terrain pour subvenir aux besoins d'un énorme afflux supplémentaire de personnes désespérées.

Aussi, Ban Ki-Moon avait réitiré sa condamnation des tirs de roquettes et  de la a construction de tunnels débouchant en Israël à partir de Gaza. Il avait rappelé les obligations respectives en vertu du droit international humanitaire, à la fois envers les civils relatives aux attaques imminentes à venir, ainsi que s’agissant du maintien de la proportionnalité de toute sorte de riposte  militaire.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

Le dernier journal
Le dernier journal
30/09/2014
Loading the player ...