Gaza: Ban Ki-moon appelle à prolonger la trêve humanitaire

Écouter /

A little girl cries as medics attend to her injuries at al-Shifa hospital, Gaza City (18 July). UNICEF/Eyad El Baba

Le Secrétaire général des Nations Unies s'est félicité de la trêve humanitaire générale de 12 heures qui se déroule actuellement à Gaza ce samedi.

Pour Ban Ki-moon les innombrables images de Gazaouïs tentant de regagner leur vie quotidienne tout en prenant soin de leurs blessés et de s'occuper de leur mort, montrent clairement que « nous devons au peuple d’Israël et de Gaza de renouveler nos efforts pour consolider un cessez-le plus durable ».

Dans un communiqué de presse, le Secrétaire général appelle, une fois de plus et de façon urgente, toutes les parties à déclarer un cessez-le feu humanitaire de sept jours dans la bande de Gaza. Celui-ci servirait de prélude au renouvellement d’un processus politique qui, selon Ban Ki-moon, est le seul moyen de parvenir à une paix durable.

Aussi, Ban Ki-moon demande instamment aux parties à « au moins » prolonger la trêve, qui expire dans le courant de la journée de samedi.

Selon lui tout effort de paix qui ne s’attaque pas aux causes profondes de la crise, ne servira que de mise en scène pour le prochain cycle de violence.

Il faut en finir avec le blocus et la fermeture de Gaza ; il doit y avoir; il doit y avoir une sécurité basée sur la reconnaissance mutuelle, et il doit y avoir une solution viable à deux Etats où Israéliens et Palestiniens vivent côte à côte, en paix et en sécurité.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

 

Classé sous L'info, Secrétaire général.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...