Ethiopie: le PAM demande plus de financement pour aider les réfugiés sud-soudanais

Écouter /

Photo: PAM-Judith_Schuler

Le Programme alimentaire mondial (PAM) s'est inquiété du manque de financement de ses opérations en Ethiopie où se sont réfugiés des milliers de Sud-Soudanais ou de Somaliens. Le Représentant du PAM en Ethiopie est présentement à Genève pour rencontrer les pays donateurs et réaffirmer l'urgence à apporter une aide de 50 millions de dollars pour répondre aux besoins de près de 150.000 réfugiés sud-soudanais jusqu'en décembre prochain.

Dans une interview accordée à la Radio des Nations Unies, Abdou Dieng a indiqué que la « situation humanitaire relative des réfugiés sud-soudanais en Ethiopie est difficile ».

Depuis décembre dernier, plus de 150.000 Sud-Soudanais ont fui les violences dans leur pays pour se réfugier en Ethiopie voisine. Avec cet afflux, Addis-Abeba accueille au moins 500.000 réfugiés originaires du Soudan du Sud, de la Somalie et de l'Erythrée.

Le PAM et le HCR avait d'ailleurs annoncé, hier mardi 1er juillet à Genève, devoir diminuer les rations alimentaires en Afrique pour quelque 800.000 réfugiés en raison d’un manque de fonds.

L'Ethiopie fait partie de ces pays où une série de réductions des rations alimentaires non attendues et temporaires ont touché les camps des réfugiés de début 2013 à 2014. Certaines réductions ont également été liées à l’insécurité qui a affecté les distributions.

« Il va falloir couper des rations. Ce qui n'est pas une solution. Cela aurait des effets néfastes sur la nutrition des réfugiés », avertit Abdou Dieng. Le PAM redoute aussi que cela pousse les réfugiés à sortir des camps pour rechercher de la nourriture, mais aussi à pousser certains à recourir à la prostitution mais aussi d'autres activités illicites. « Donc nous appelons à la communauté internationale d'appuyer toutes ces personnes vulnérables surtout que les réfugiés continuent d'affluer en Ethiopie », a souligné le Représentant du PAM en Ethiopie.

Pour l'ensemble de ses opérations en Ethiopie en 2014, le PAM avait lancé un appel de fonds de 550 millions de dollars. Il s'agit de l'assistance apportée aux réfugiés, mais aussi l'aide pour certaines familles vulnérables éthiopienne, du financement des cantines scolaires et des programmes de protection de la sécurité alimentaire. Sur cet appel, le PAM a déjà reçu 210 millions de dollars et il lui en manque 340 millions jusqu'en décembre.

(Interview : Abdou Dieng, Représentant du PAM en Ethiopie ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...