Edition spéciale – Promouvoir la prévention des conflits pour conforter la paix

Écouter /

UN Photo/Patricia Esteve

A l'occasion de la célébration de la Journée Internationale des casques bleus la Radio des Nations Unies et ses radios partenaires ont organisé une série d'interviews et d'émissions pour donner la parole aux praticiens du maintien de la paix notamment les casques bleus, et le personnel déployé sur le terrain.

Il était également intéressant de faire parler les observateurs et analystes qui scrutent les méthodes et processus de maintien de la paix. A l'instar de Ténin Diabaté Touré, Experte en prévention des conflits, qui s'interroge notamment sur le poids des Nations Unies dans la prévention des conflits.

Celle-ci rappelle d'ailleurs, en avançant des chiffres qu'entre 1990 et 2001, il y a eu 57 foyers de conflits et que depuis la création des opérations de maintien de la paix jusqu'en 2003, 956 milliards de dollars avaient été consacrés exclusivement au maintien de la paix. Ainsi, les Nations Unies font à la fois de la  prévention opérationnelle dans le cadre d’actions ciblées de maintien de la paix et de la prévention structurelles à travers les institutions spécialisées, en veillant notamment à éradiquer la misère.

Depuis leurs débuts en 1948, les opérations de maintien de la paix des Nations Unies constituent l'un des outils principaux utilisés par la communauté internationale pour gérer les crises complexes qui menacent la paix et la sécurité internationales.

La Journée internationale des Casques bleus de l'ONU, commémorée chaque année le 29 mai, rend hommage pour leur professionnalisme, leur dévouement et leur courage aux 116 000 Casques bleus, hommes et femmes, qui ont servi et continuent de servir dans les 16 opérations de maintien de la paix de l'ONU, dans des conditions difficiles voire explosives. C'est aussi l'occasion d'honorer la mémoire de plus de 3.200 Casques bleus de l'ONU qui ont perdu la vie au service de la cause de la paix, dont 106 hommes et femmes en 2013.

Comme l’a dit le Secrétaire général « engageons-nous à suivre l’exemple d’abnégation donné les héros qui ont fait le sacrifice de leur vie, et œuvrons de concert pour aider nos Casques bleus à être une force au service de la paix, du changement et de l’avenir ».

Actuellement, les opérations de maintien de la paix des Nations Unies reçoivent des contributions en contingents militaires et policiers de 122 États Membres. Ce nombre impressionnant reflète la confiance de la communauté internationale dans la valeur des opérations de maintien de la paix comme un outil pour assurer la sécurité collective.

(Interview : Ténin Diabaté Touré, Experte en prévention des conflits ; propos recueillis par Malika Kamara d'ONUCI-FM)

Le dernier journal
Le dernier journal
23/10/2014
Loading the player ...