Conseil des droits de l'homme : Israël et Palestine s’accusent mutuellement de violations de droits de l'homme

Écouter /

Lors de cette réunion d'urgence du Conseil des droits de l'homme ce mercredi à Genève, Israéliens et Palestiniens se sont accusés mutuellement de commettre des abus. Le ministre des Affaires étrangères palestinien a ainsi dénoncé les « crimes odieux » de Tel Aviv. Selon Riad Malki, les forces israéliennes ciblent depuis 16 jours des enfants, des femmes et des personnes âgées, les privant de leur droit à la vie à travers ces frappes.

De son côté, le représentant israélien a tenu un tout autre discours devant le Conseil. Eviatar Manor, a surtout rappelé le droit de son pays à « la légitime défense » et a accusé le Hamas de commettre des « crimes de guerre lorsqu’il tire des roquettes et missiles » sur les civils ou construit des tunnels pour attaquer des villages. Il est également reproché à l'organisation gazaouie de dissimuler des munitions dans les écoles. Le Représentant israélien a enfin dénoncé un projet de résolution « déséquilibré » estimant qu’il « ne fait que jeter de l’huile sur le feu ».

A l'issue de cette réunion d'urgence, le Conseil des droits de l’Homme doit se prononcer sur une résolution demandant une enquête internationale urgente sur l’offensive israélienne en vue de juger les responsables des violations et crimes.

(Mise en perspective : Alpha Diallo, Genève, pour la Radio des Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...