Conflit israélo-palestinien : l'UIP demande l'arrêt immédiat des raids aériens et des tirs de roquettes

Écouter /

L’Union interparlementaire (UIP)  engage les deux parties au conflit  israélo-palestinien à mettre fin immédiatement aux raids aériens et aux tirs de roquettes et à éviter la mort d’autres civils.

L’Organisation appelle en outre les parlementaires israéliens et palestiniens à prendre toute mesure nécessaire pour mettre fin aux violences responsables de centaines de morts et de blessés, ainsi que du déplacement de milliers de civils dans la région.

En tant que représentants du peuple, les parlementaires des deux parties sont tenus de faire de la protection des civils leur priorité absolue. Cela suppose de contrôler l’action des gouvernements afin de trouver des solutions juridiques appropriées aux problèmes et d’éviter que ceux-ci n’aient immédiatement recours aux armes.

De même, les parlements doivent veiller à ce que l’action de leurs gouvernements respectifs soit conforme aux normes et accords internationaux en vigueur.

En outre, les Membres de l’UIP ont adopté, en 2013, une résolution sur la responsabilité de protéger et le rôle du Parlement dans la protection de la vie des civils.

L’Organisation engage les parlementaires israéliens et palestiniens à établir un dialogue qui pourrait constituer un premier pas pour sortir de la crise. A plus long terme, cette démarche pourrait être une étape vers l’établissement d’une solution durable au conflit israélo-palestinien.

L’UIP demeure résolue à apporter son soutien aux deux parties dans cet effort et à les aider à instaurer la confiance pour amener la paix dans la région. Réaffirmant sa conviction que la violence ne fait qu’alimenter la violence, l’UIP appelle une nouvelle fois les deux parties au conflit à la retenue.

(Extrait sonore : Martin Chungong, Secrétaire général de l'UIP ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...