UNRWA : “Le monde ne peut pas prendre le risque de négliger le sort des réfugiés de Palestine”

Écouter /

Pierre Krähenbühl, Commissaire général de l’UNRWA- Photo: UNRWA

La crise des réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient est «insoutenable», estime le nouveau Commissaire général de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies (UNRWA), qui a adressé une mise en garde.

Lors de la Journée mondiale des réfugiés, Pierre Krähenbühl a déclaré que le nombre de réfugiés devrait augmenter de plus de 6 millions en 2021 et que le nombre de personnes «pauvres» s’élèvera à 1,7 million.

Il a fait valoir que négliger le sort des réfugiés palestiniens est un “risque que le monde ne peut pas prendre”.

Pendant ce temps en Syrie, Pierre Krähenbühl a déclaré que plus de la moitié des 12 camps de réfugiés palestiniens de l’UNRWA ont transformé en “théâtres de guerre”. Il a indiqué aussi que plus de la moitié des 550 000 réfugiés palestiniens présents en Syrie ont été affectés et déplacés par le conflit.

(Interview : Pierre Krähenbühl, Commissaire général de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient ; propos recueillis par Jocelyne Sambira)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...