UNAE/Nairobi : « un environnement sain est nécessaire pour éradiquer la pauvreté » souligne Ban Ki-moon

Écouter /

Le Secrétaire général Ban Ki-moon, examine les panneaux solaires du nouveau complexe de bureaux des Nations Unies à haut rendement énergétique à Gigiri, Nairobi. Photo : ONU/Mark Garten

La première Assemblée des Nations Unies sur l'environnement (UNEA) a pris fin ce 27 juin à Nairobi, au Kenya. Les principaux enjeux et défis planétaires sur l'environnement ont été examinés au cours des travaux de cette importante rencontre internationale qui se sont déroulés du 23 au 27 juin dans la capitale kenyane.

Dans son message de clôture, le Secrétaire général des Nations Unies, a souligné qu'un environnement sain est nécessaire pour éradiquer la pauvreté et promouvoir un développement économique et social équitable. A cet égard, Ban Ki-moon a annoncé la tenue le 23 septembre prochain, d'un Sommet sur le climat afin de mobiliser la volonté politique et catalyser des actions ambitieuses sur le changement climatique.

En marge de la première Assemblée des Nations Unies sur l'environnement, Yakhya Aicha Diagne, déléguée du Ministère sénégalais du développement durable, explique le rôle des femmes africaines dans la protection de l'environnement.

La première Assemblée des Nations Unies pour l'environnement (UNEA) a pour vocation d'être une plate-forme mondiale pour l'élaboration de politiques environnementales au plus haut niveau. Elle a été l'occasion de prendre des décisions stratégiques concernant un certain de nombre de domaines, de fournir des orientations de politique générale, d'examiner les politiques existantes, de débattre, de stimuler des partages d'expériences, de fournir des conseils stratégiques pour l'orientation future du PNUE et d'encourager les partenariats en faveur des objectifs environnementaux.

L’UNEA est un organe subsidiaire de l'Assemblée générale. Son mandat consiste à mettre en œuvre un programme environnemental mondial et de promouvoir la prise en compte de la dimension environnementale dans le développement au sein du système des Nations Unies. Son rôle est d'inspirer les discussions de l'Assemblée générale de l'ONU sur le programme de développement pour l'après-2015 et les objectifs de développement durable.

(Extrait sonore :Yakhya Aicha Diagne, déléguée du Ministère sénégalais De l'environnement et du développement durable; propos recueillis à Nairobi par Monica Villela Grayley)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...