RCA : l'archevêque de Bangui appelle à un sursaut patriotique

Écouter /

L’Archevêque de Bangui, Monseigneur Dieudonné Nzapalainga. Photo : ONU

Levée du corps ce mercredi 4 juin de l'Abbé Paul Émile Nzale, assassiné froidement avec une dizaine d'autres fidèles la semaine dernière à l'Église Notre Dame de Fatima à Bangui par des hommes armés. Le corps de ce prêtre sera exposé aujourd'hui à la Cathédrale de Bangui et sera enterré jeudi 5 juin.

Au micro de la Radio et de la Télévision des Nations Unies en RCA, l'Archevêque de Bangui, Monseigneur Dieudonné Nzapalainga, a réagi devant la violence effroyable et récurrente en République centrafricaine (RCA).

Monseigneur Nzapalainga a adressé à la population centrafricaine et plus particulièrement aux chrétiens un appel en faisant part de l'indignation et de la consternation qui ont été les siennes lorsqu'il a vu des actes barbares, odieux, c'est-à-dire des individus tirer dans la foule, tirer sur l'Église, et tuer des gens. Il condamne ces actes et les dénonce publiquement avec la dernière vigueur.

« J'en appelle à un sursaut patriotique pour que les vies humaines ne continuent pas à être sacrifiées, et je n'ai pas envie de voir le chaos s'installer », a déclaré le prélat, avant d'ajouter :

« Et pour les chrétiens, je leur demande de se laisser guider par la foi. Ce n'est que par le dialogue qu'on pourra trouver des solutions ».

Selon lui, derrière ce qui se passe, il ne faut point se leurrer, il y a des gens qui cherchent à se positionner au niveau politique. Faisons attention. Pour des raisons « pouvoiristes » nous ne pouvons sacrifier des vies humaines. « On ne peut pas marcher dans le sang de nos frères, de nos sœurs pour arriver au pouvoir.

On peut arriver au pouvoir en s'organisant et les élections sont les voies royales pour qu'on puisse gagner la confiance des gens et recevoir un mandat et diriger un pays », a-t-il souligné.

Aussi, l'Archevêque de Bangui, demande-t-il à ce que tout le monde dépose les armes et se retrouve maintenant autour de la table, discuter, pour exprimer autrement les revendications et chercher des solutions pour sortir une fois pour toutes ce pays de ce marasme.

(Extrait sonore: l'Archevêque de Bangui, Monseigneur Dieudonné Nzapalainga; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...