OMS: Donner son sang pour sauver des mères

Écouter /

Photo: OMS/O. O'Hanlon

Le thème de la campagne est cette année «Un sang sécurisé pour sauver des mères». La campagne de la Journée mondiale du donneur de sang a pour but de sensibiliser les gens au fait qu'un accès rapide à du sang et à des produits sanguins sécurisés est essentiel pour tous les pays dans le cadre d'une approche globale de prévention des décès maternels.

L'OMS encourage tous les pays ainsi que ses partenaires nationaux et internationaux travaillant dans le domaine de la santé maternelle et de la transfusion sanguine à élaborer un plan d'activité mettant l'accent sur l'importance d'un accès rapide à du sang et à des produits sanguins sécurisés pour prévenir les décès maternels.

Il pourra s'agir d'événements commémoratifs, de réunions, de la publication/diffusion d'articles pertinents dans les médias, de conférences scientifiques, de la publication d'articles dans des revues scientifiques nationales, régionales et internationales, ou d'autres activités qui contribuent à promouvoir le thème de la Journée mondiale du donneur de sang (JMDS) de cette année

Le 14 juin de chaque année, les pays du monde entier célèbrent la Journée mondial du donneur de sang. Cette manifestation a pour but de sensibiliser au besoin de sang et de produits sanguins sécurisés et de remercier les donneurs de sang volontaires non rémunérés de leur don qui contribue à sauver des vies.

Chaque jour, près de 800 femmes meurent de complications de la grossesse ou de l'accouchement. Pratiquement tous ces décès surviennent dans des pays en développement, plus de la moitié en Afrique subsaharienne et presque un tiers en Asie du sud. Le risque de mortalité maternelle est le plus élevé pour les adolescentes de moins de 15 ans.

Une hémorragie grave au cours de l'accouchement et après celui ci est une cause majeure de mortalité, de morbidité et d'incapacité à long terme. Toutefois, l'accès à du sang et à des produits sanguins sécurisés et en quantité suffisante, et le recours rationnel et sûr à la transfusion sanguine demeurent des défis majeurs dans de nombreux pays du monde.

(Interview Fadéla Chaib, porte-parole de l’OMS; propos recueillis for Florence Westergard

Le dernier journal
Le dernier journal
22/12/2014
Loading the player ...