Migration : Plus de 150 000 travailleurs cambodgiens quittent la Thaïlande

Écouter /

L’OIM aide des migrants irréguliers à quitter la Thaïlande. Photos OIM / Joe Lowry 2014

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a indiqué que l'impact du coup d'État en Thaïlande avait entraîné d'importants mouvements de population vers le Cambodge, pays que des milliers de travailleurs migrants irréguliers cherchent à regagner.

Selon Christiane Berthiaume, porte-parole de l'OIM, 150 000 travailleurs cambodgiens ont traversé la frontière de Poi Pet depuis samedi dernier, suivi de 15 000 jeudi.

« Des migrants partent parce que les militaires ont décidé qu'il devait partir, tandis que d'autres ont choisi de partir car ils estiment que la situation en Thaïlande n'est pas très sûre depuis le coup d'État », a-t-elle précisé.

L'OIM se préoccupe à présent d'aider les travailleurs cambodgiens, qui ont souvent dépensés toutes leurs économies pour atteindre la frontière, à regagner leur provinces d'origines.

Selon les estimations, la Thaïlande compte plus de 150 000 travailleurs migrants cambodgiens qui se trouvent en situation irrégulière. La majorité des travailleurs migrants travaillent dans les secteurs du bâtiment et de l'agriculture. L'impact socio-économique de ces départs reste encore à définir.

(Extrait sonore : Christiane Berthiaume, porte-parole de l'Organisation internationale pour les migrations)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...