Mali : l’ONU condamne un attentat qui a tué quatre Casques bleus tchadiens

Écouter /

Des Casques bleus de la MINUSMA. Photo: MINUSMA

Le Secrétaire général, Ban Ki-moon, et les membres du Conseil de sécurité ont fermement condamné l'attentat à la voiture piégée contre un camp de la MINUSMA, la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali.

Cette attaque, perpétrée mercredi, dans le village d'Aguelhok, dans le nord du Mali, a tué quatre Casques bleus tchadiens et blessé six autres Casques bleus. Des soldats des Forces armées du Mali auraient été également blessés lors de cette attaque.

Ban Ki-moon a souligné que cette attentat ne diminuera pas la détermination des Nations Unies à soutenir le peuple malien dans ses efforts vers la paix et la stabilité du Mali. Il a appelé tous les acteurs à ne pas se laisser décourager par les fauteurs de trouble qui, à travers leurs actes criminels, visent à empêcher l'instauration d'une paix durable au Mali.

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil de sécurité ont réitéré leur entier soutien à la MINUSMA et aux forces françaises qui la soutiennent. Les Quinze ont aussi appelé le gouvernement malien à mener rapidement une enquête sur cette attaque et à traduire les responsables devant la justice.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...