Libye : l'ONU condamne l’assassinat de Salwa Boukaqis vice-présidente de l'organe préparatoire pour le dialogue national

Écouter /

Salwa Bugaighis, dans nos studios lors de la conférence de la Commission de la condition de la femme en mars dernier – Photo:ONU

La Libye n'arrive pas à sortir du cercle infernal de la violence. Les Nations Unies annoncent ce jeudi la mort de Salwa Boukaqis, Vice-présidente de l’organe préparatoire pour le dialogue national en Libye qui a été assassinée. Salwa Boukagis était revenue  en mars dernier dans une interview avec la Radio des Nations Unies, à New York, sur les défis auxquels font face les femmes libyennes qui veulent prendre part aux  affaires publiques.

Salwa Boukagis avait alors fait valoir que les femmes sont présentes dans l’arène politique libyenne, mais il y a des défis tels que la détérioration de la situation sécuritaire, le contrôle des mouvements des islamistes radicaux, et le manque de prise de conscience des femmes elles-mêmes, avait-elle regretté. Selon, il y a aussi une accumulation d'éléments culturels et psychologiques, qui s'est produite pendant les 42 ans du régime Kadhafi durant lesquels il n’y eu que trois  femmes ministres. Ainsi, dans l’esprit des hommes, la politique a toujours été leur domaine.

Dans une déclaration publiée par son porte-parole, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon a condamné jeudi fermement l’assassinat de Salwa Bugaighis, un défenseur courageux et respecté droits de l’homme qui a joué un rôle important dans la révolution libyenne en février 2011 et qui a continué depuis à contribuer à la transition. Le Secrétaire général réitère la nécessité de protéger les défenseurs des droits de l’homme et appelle tous les Libyens à s’abstenir de toute violence et les actes qui portent atteinte au processus de transition démocratique.

Dans la même déclaration, Ban Ki-moon  félicite le peuple de la Libye pour l’élection du Conseil des représentants qui s'est déroulé le 25 juin. D'après lui, l’élection marque une étape importante dans l’avancement du processus de transition vers l’avant et la stabilisation du processus politique.

(Extrait sonore : Salwa Boukaqis, Vice-présidente de l’organe préparatoire pour le dialogue national en Libye; propos recueillis par May Yaacoub)

 

 

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...