Le Mali a toujours besoin d’une importante assistance humanitaire, selon l’ONU

Écouter /

Des habitants de la ville de Kidal, au Mali (photo archives 2013) Photo ONU/Mark Garten

A l’issue d’une visite de trois jours au Mali, le directeur des opérations du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), John Ging, a souligné jeudi que le pays avait toujours besoin d’une assistance humanitaire d’urgence.

Lors d’une conférence de presse au Siège des Nations Unies à New York, John Ging a indiqué que dans différentes parties du pays, des centaines de milliers de personnes ont désespérément besoin d’eau, de nourriture et de se sentir en sécurité. La récente flambée de violence dans la région de Kidal souligne la nécessité d’une solution au conflit armé », a-t-il ajouté.

Au Mali, près d’un demi-million d’enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition aiguë et 1,5 million de personnes n’ont pas assez à manger. Dans le nord du pays, la crise alimentaire a été aggravée par une récente détérioration de la situation sécuritaire qui limite sévèrement l’accès des populations aux services essentiels comme l’eau, la santé et l’éducation.

La protection contre la violence, notamment la violence sexuelle contre les femmes, doit être une priorité, a aussi souligné John Ging.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

 

Le dernier journal
Le dernier journal
01/08/2014
Loading the player ...