Israël/Palestine : la situation sur le terrain est devenue extrêmement volatile, avertit l'ONU

Écouter /

Jeffrey Feltman, Secrétaire général adjoint aux affaires politiques. Photo ONU/Mark Garten

Devant le Conseil de sécurité, Jeffrey Feltman, le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, a averti, lundi, que le Moyen-Orient fait face à une véritable situation de crise qui met à l'épreuve l'ensemble de la région comme jamais auparavant.

Outre la Syrie, l'Iraq ou encore le Liban, Jeffrey Feltman s'est notamment inquiété du fait qu'alors que les négociations entre Israël et la Palestine demeurent suspendues, la situation sur le terrain est devenue extrêmement volatile suite aux opérations lancées par Israël, en Cisjordanie, pour retrouver trois étudiants israéliens qui ont été enlevés le 12 juin dernier.

Le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques s'est ainsi inquiété du renforcement des restrictions de mouvement en Cisjordanie ainsi que de l'arrestation, dans le cadre des opérations de recherche lancées par Israël, de plus de 350 Palestiniens. Nombre d'entre eux ont été blessés et quatre Palestiniens ont été tués, dont un mineur, a-t-il dénoncé. Jeffrey Feltman a souligné que les opérations de recherche doivent être menées dans le strict respect du droit international et éviter de punir des individus pour des délits qu'ils n'ont pas commis.

Le Secrétaire général adjoint a aussi indiqué que si l'implication du Hamas dans l'enlèvement des trois jeunes israéliens venait à être corroborée, cela représenterait une évolution grave.

Jeffrey Feltman a appelé les parties israéliennes et palestiniennes à faire preuve de la plus grande retenue afin de contenir ce qui, a-t-il affirmé, est en train de se transformer sur le terrain en une situation de crise critique.

Jeffrey Feltman s'est aussi inquiété de la poursuite de la grève de la faim des détenus administratifs palestiniens, entamée le 24 avril dernier. Il a dénoncé la présentation d'une proposition d'amendement législatif qui autoriserait l'alimentation de force des prisonniers en grève de la faim, et cela en violation des normes internationales.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...