Iraq : L'OMS vient au secours du système de santé du Kurdistan

Écouter /

Des Iraquiens déplacés par les violences reçoivent une assistance de l'ONU. Photo PAM/ M. Albahbahani.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué, vendredi, que l'insécurité en Iraq se fait ressentir sur le système de santé du Kurdistan. Avant la crise, explique Fadéla Chaïb, porte-parole de l'OMS, les médicaments et les équipements médicaux y arrivaient grâce au Gouvernement central de Bagdad. Mais suite aux violences et aux barrages routiers qui ont été érigés, de nombreux convois ne peuvent plus se rendre dans la région.

Face à cette situation, l'OMS se mobilise pour soulager le système de santé kurde qui fait face à l'arrivée de centaines de milliers de réfugiés. A l'approche de l'été, l'agence s'inquiète notamment du risque de propagation de maladies infectieuses dues à la chaleur et au manque d'eau potable.

Fadéla Chaïb indique que depuis le début de la crise, l'OMS a pu donner des kits d'urgence aux directorats de la santé de Duhok et d'Erbil, ainsi qu'aux cliniques mobiles établies dans l'ensemble de la région. L'OMS travaille aussi avec les autorités kurdes pour assurer l'approvisionnement en médicaments pour traiter certaines maladies chroniques, notamment le diabète, les maladies cardiovasculaire et tout ce qui a trait à la santé reproductive.

(Extrait sonore : Fadéla Chaïb, porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé)

Le dernier journal
Le dernier journal
30/07/2014
Loading the player ...