Environnement: Elevez votre voix, pas le niveau de la mer

Écouter /

Photo:UNESCO

Chaque année , le 5 juin , des millions de personnes à travers la planète célèbrent la Journée mondiale de l’environnement au niveau communautaire, national et régional afin de promouvoir une action positive sur les défis environnementaux les plus pressants . L'hôte de la Journée mondiale de l’environnement cette année est la Barbade,  l’un des nombreux petits États insulaires en développement (PEID) qui fait face à des problèmes multidimensionnels qui nécessitent une action globale et intégrée.

Les PEID contribuent peu au problème de changement climatique – la production annuelle combinée de dioxyde de carbone de ces pays représente moins de 1% des émissions mondiales. Pourtant, ils sont particulièrement vulnérables aux changements climatiques en raison de leur petite taille, de leur ressources limitée, à leur sensiblité aux catastrophes naturelles, et à leur faible résilience économique dans l’adaptation aux effets du changement climatique.

Le changement climatique est au premier rang de ces défis et ce alors que e réchauffement climatique est à l’origine de la hausse du niveau des océans. Selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), le niveau des mers augmente à un rythme croissant, qui devrait être encore plus grand pendant ce siècle. Lorsque la température globale se réchauffe, l’eau de mer se dilate et occupe plus d’espace. Le niveau des mers augmente également lorsque la glace fond. Les communautés côtières de tous les pays sont alors menacées d’inondations et de tempêtes auxquelles ces petites îles sont les plus exposées.

Étant l’un des plus petits États indépendants dans le monde, avec une superficie totale de 431 km2 seulement, la Barbade est confrontée aussi à ces défis mais elle n’accepte pas passivement son sort. La Barbade a longtemps été un chef de file dans la région des Caraïbes dans l’approche de l'économie verte et cette dernière constitue l'un des principaux objectifs de son plan stratégique national (2006-2025).

La transition de la Barbade vers une économie verte offre des opportunités de gestion du capital naturel, permet de diversifier davantage l’économie, d’accroître l’efficacité des ressources et de soutenir les objectifs de la réduction de la pauvreté et du développement durable.

L'adaptation au changement climatique est une priorité absolue dans les PEID, mais le manque de ressources financières est un obstacle . Considérant que le seul coût de l’élévation du niveau de la mer dans les pays de la Communauté des Caraïbes pourrait s’élever à 187 milliards de dollars d’ici 2080, il importe d’investir dès à présent pour parer à une telle incidence sur l'économie des pays de cette région.

(Interview: Angèle Luh, Chargée de la communication au Bureau régional du Programme des Nations Unies pour l'environnement en Afrique; propos recueillis par Florence Westergard)

Classé sous Environnement, L'info, Reportages.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...