Egypte : l’ONU s’inquiète des récentes décisions de justice

Écouter /

Le Caire, en Egypte. Photo: ONU-Habitat

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s’est dit profondément préoccupé lundi par les récentes décisions de justice en Egypte, en particulier la confirmation des condamnations à mort contre 183 personnes et la condamnation de journalistes, y compris des journalistes d’Al Jazira aujourd’hui, à de longues peines de prison.

« Les procédures qui semblent manifestement ne pas respecter les normes de base en matière de procès équitables, en particulier celles qui aboutissent à des condamnations à mort, sont susceptibles de compromettre les perspectives de stabilité à long terme », a indiqué le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse.

La Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Navi Pillay, s’est également déclarée lundi choquée et alarmée par les condamnations à des peines allant de 7 à 10 ans contre trois journalistes d’Al Jazira et contre 11 autres accusés qui étaient jugés par contumace.

Navi Pillay a exprimé son alarme face à la répression et aux attaques physiques de plus en plus sévères contre les médias et les militants de la société civile en Egypte, et s'est inquiétée du rôle du système judiciaire dans cette répression.

(Mise en perspective: Isabelle Dupuis)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...