Ébola/Afrique de l'Ouest : l'épidémie continue de tuer et est loin d'être endiguée

Écouter /

L’OMS fournit des équipements de protection individuelle à l'unité d'isolement à l’hôpital de l’amitié sino-guinéen à Conakry, la capitale de la Guinée (Photo : OMS/T. Jasarevic)

En date du 23 Juin, au total, 599 cas de maladie à virus Ebola et 369 décès ont été rapportés dans trois pays, la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone. L’OMS, l'Organisation mondiale de la santé – et ses partenaires continuent de fournir l’expertise technique nécessaire aux ministères de la santé de ces trois pays pour stopper la transmission du virus dans les communautés et les établissements de santé.

Cela comprend aussi une réunion de haut niveau avec les gouvernements des trois pays concernés pour améliorer la coordination et la gestion de l’information, réunion qui se tiendra le 2-3 juillet à Accra, au Ghana, avec l’objectif d’assurer un engagement politique accru et la collaboration transfrontalière pour la réponse et les activités entre les pays de la sous-région.

L’OMS, et son Réseau mondial d'alerte et de réponse (GOARN), et d’autres partenaires appuient également de près les ministères de la Santé dans le déploiement d’autres experts dans les différentes spécialités notamment l'épidémiologie, la mobilisation sociale, la gestion des cas, gestion des données, et de la logistique, entre autres) à soutenir les efforts de riposte EVD.

L'ONG Médecins sans frontières (MSF) et l’OMS travaillent main dans la main pour contenir l’épidémie, y compris dans les quartiers d’isolement. Beaucoup de travail a été fait par les pays eux-mêmes, les partenaires internationaux notamment l’OMS et MSF agissant pour contenir l'épidémie.

Plus de 100 experts de la santé publique travaillent avec l’OMS et le Réseau mondial d’alerte et de réponse pour aider les ministères de la santé et d’autres partenaires dans les trois pays. Ce travail consiste à soutenir la gestion clinique des patients, la recherche des contacts, la surveillance des maladies, le travail de laboratoire, de la logistique, ainsi que les communications y compris la mobilisation sociale et le partage de l’information pour aider les gens à se protéger contre la maladie.

Enfin, il est à noter que c'est une épidémie complexe impliquant de multiples endroits dans trois pays avec beaucoup de mouvement transfrontières entre les communautés. Il existe un grand nombre de cas dans une grande ville comme Conakry, et les nouveaux cas près de Monrovia. Il faut aussi noter que l'épidémie d’Ebola n’est pas terminée et que de nouveaux cas apparaissent chaque jour en Guinée, en Sierra Leone et au Libéria.

(Extrait sonore : Fadéla Chaib porte-parole de l’OMS à Genève)

Classé sous Épidémie d'Ebola, L'info, Santé.
Le dernier journal
Le dernier journal
20/10/2014
Loading the player ...