Conseil des droits de l'homme : Navi Pillay considère la Syrie comme un échec tragique de la communauté internationale

Écouter /

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme s'est dite choquée par les violences ciblées contre des ethnies particulières au Soudan du Sud, mais aussi par la poursuite des tensions intercommunautaires en République centrafricaine. Lors de la présentation de son dernier rapport devant le Conseil des droits de l’Homme, Navi Pillay s'est aussi préoccupée de la violence incessante en Syrie qualifiée de tragédie pour le peuple de ce pays. Selon la Chef des droits de l'homme de l'ONU, la situation en Syrie marque un échec tragique de la communauté internationale.

 

Pour son dernier discours devant le Conseil des droits de l'homme, la Chef des droits de l'homme de l'ONU s'est une nouvelle fois offusqué du sort des civils syriens. Navi Pillay a ainsi qualifié la violence incessante en Syrie de tragédie pour le peuple syrien et un échec pour la cause de la défense des droits humains dans le monde. Pour illustrer ce drame, la Haut-Commissaire aux droits de l'homme s'est préoccupée de la situation à Alep où les civils vivent quotidiennement sous les feux des bombes et des raids militaires larguant des barils d’explosifs.

Navi Pillay juge choquant que les crimes de guerre et crimes contre l’humanité soient devenus monnaie courante en Syrie. Elle a ainsi déploré l'inaction du Conseil de sécurité sur ce dossier, non sans dénoncer les agissements de puissances extérieures qui continuent d’alimenter la violence en fournissant des armes et en permettant les actions de combattants étrangers. Aussi Mme Pillay a-t-elle regretté que les appels réitérés à la fin de la violence et à la recherche d’une solution juste soient ignorés par les autorités et par certains groupes d’opposition.

Pour son dernier rapport, Navi Pillay s'est également inquiétée de la situation au Soudan du Sud, en République centrafricaine, en Egypte, mais aussi des exactions de Boko Haram au Nigeria ou du coup d'Etat en Thaïlande.

(Mise en perspective d'Alpha Diallo à Genève ; avec un extrait sonore de Navi Pillay, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...