COFO/FAO : une gestion durable pour mieux valoriser les avantages socioéconomiques des forêts

Écouter /

Photo: ONU/Fendi Aspara

La 22ème session du Comité des forêts (COFO), le principal organe statutaire de la FAO en matière de forêts, se poursuit à Rome jusqu'au 27 juin. Les sessions biennales du COFO, réunissent les responsables des services forestiers et d'autres fonctionnaires principaux publics en vue d'identifier les nouvelles politiques et les questions techniques visant à trouver des solutions et de conseiller la FAO et d'autres parties prenantes sur les mesures appropriées à prendre.

Les forêts offrent de nombreux avantages socioéconomiques, notamment des aliments, de l'énergie et du logement, autant de besoins essentiels pour l'être humain. Pour soutenir les produits et services qui contribuent à satisfaire ces besoins, et d'autres encore, les forêts doivent être durablement gérées.

Lors de sa 22ème session, le COFO examine la situation des forêts du monde, se concentrant sur les avantages socioéconomiques qu'elles génèrent et les questions corrélées, notamment celles des revenus et de l'emploi; des droits de propriété et d'exploitation; de la dendroénergie et des produits forestiers destinés au logement. Dans ce contexte, le Comité se penche sur les politiques forestières visant à encourager la production et la consommation durables; l'accès aux ressources, aux marchés et au financement; le partage équitable des avantages; et l'appréciation des produits et services forestiers.

L'éventail complet des contributions des forêts au développement durable étant souvent mal reconnu, ou apprécié de façon incorrecte, le programme pour le développement au sens large ne les représente pas toujours. La 22ème session du COFO représente, pour les pays membres, une opportunité d'envisager des moyens visant à promouvoir les contributions des forêts aux objectifs mondiaux de développement et à s'assurer qu'elles sont bien intégrées dans les processus de négociation à l'échelle mondiale. Il s'agit notamment de l'élaboration des Objectifs pour le développement durable dans le cadre du programme de développement pour l'après-2015 et l'examen de l'Arrangement international sur les forêts au cours de la 11ème session du FNUF, qui se tiendra en 2015.

Cette réunion aborde également les progrès accomplis dans l'application des décisions précédemment adoptées et considérera les priorités que le programme de la FAO accorde aux forêts à la lumière du nouveau Cadre stratégique de l'Organisation. Elle traite plus spécifiquement des efforts concernant le changement climatique, le mécanisme REDD, les forêts des zones boréales et arides.

(Extrait sonore : Jean-Claude Nguinguiri, fonctionnaire forestier de la FAO, affecté au Bureau sous-régional de lAfrique centrale; propos recueillis par Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...