Afghanistan : inquiétude l'ONU suite à la suspension de la coopération d'un candidat avec le processus électoral

Écouter /

Jan Kubis, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afghanistan. Photo ONUPaulo Filgueiras

La Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan, MANUA, a appelé, mercredi au respect de la Constitution et des lois du pays ainsi que de ses institutions électorales indépendantes. Cet appel fait suite à l'annonce, mercredi, par Abdullah Abdullah, un des candidats à la présidentielle, qu'il suspendrait sa coopération avec le processus électoral.

« Aussi regrettable que soit cette mesure, nous continuerons de nous impliquer de près avec les deux campagnes ainsi qu'avec les commissions électorales pour trouver une issue », a indiqué le Représentant spécial du Secrétaire général pour l'Afghanistan, Jan Kubis.

La MANUA a noté avec préoccupation que les appels lancés pour contourner ou abandonner le processus et le cadre électoral et faire directement appel aux supporters risquent d'inciter à la violence. Des appels à la désobéissance civile ont déjà été lancés et des incidents se sont déjà produits dans le pays.

La Mission a fermement exhorté les candidats à prendre toutes les mesures nécessaires pour contrôler leurs supporters et les empêcher de formuler de déclarations irresponsables ou de prendre des mesures susceptibles de provoquer l'instabilité.

Jan Kubis a affirmé que les instances électorales avaient fait preuve du plus haut degré de transparence et d'intégrité et continuaient de réagir de manière proactive aux préoccupations fondées des candidats.

 

(Mise en perspective: Isabelle Dupuis)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...