70ème anniversaire du débarquement: Un oiseau de la paix pas comme les autres

Écouter /

Oiseau pour la paix, projet artistique réalisé par 150 enfants de l’école maternelle de Ouistreham à l’occasion du 70ème anniversaire du débarquement- Photo: Lydia Stéciuk

De nombreuses manifestations ont lieu en Normandie dans le cadre du 70ème anniversaire du débarquement en Normandie. Pour l'occasion Lydia Stéciuk, Artiste plasticienne de Caen a été chargée de créer des projets artistiques sur le thème de la paix. Ces créations ont été réalisées avec les enfants de l'école maternelle d'Ouistreham, une des villes où les manifestations ont lieu.

Le premier projet s'intitule Oiseau de paix. Il a été réalisé par 150 enfants de l'école René Coty, en accord avec l'Éducation Nationale, l'Association des parents d'élèves de Ouistreham et la mairie d'Ouistreham. L'idée du projet fut des créer une œuvre d'art collective avec tous les enfants dans une optique de mémoire et de transmission. Cet oiseau a été crée avec l'empreinte de 100 mains d'enfants faites dans de l'argile pour formant ensemble le plumage de cet oiseau. Chaque plume est fixée individuellement avec un lien comme un muscle sous forme de tuilage. L'oiseau sera suspendu tel un mobile, les mains en terre fixées par des rubans de satin colorés. La multiplicité des formes et des couleurs rappellera l'importance du vivre ensemble, en paix dans la diversité.

La deuxième installation est intitulée ''la Ronde des sourires'' et est une œuvre d'espoir. L'idée était de prendre 15 empreintes de bouches, des sourires d'enfants, dans

La ronde des sourires. Installation réalisée pour la commémoration du 70ème anniversaire du débarquement – Photo: Lydia Stéciuk

de la terre, et de les transformer en fleurs. Une base en béton symbolise la dureté de la guerre, les armes, tout en montrant que de cette dureté peuvent renaître et fleurir des œuvres de paix tendres et douces.

Pour Lydia Stéciuk, il importe, en tant qu'artiste, de participer à ce devoir de mémoire, pour ne pas recommencer les mêmes erreurs.

(Interview : Lydia Stéciuk, artiste plasticienne de Caen ; propos recueillis par Florence Westergard)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...