Thaïlande : Ban appelle au retour à l’ordre constitutionnel suite au coup d’État militaire

Écouter /

Ban Ki-moon. Photo : ONU/Paulo Filgueiras

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a exprimé jeudi sa préoccupation concernant la situation en Thaïlande suite au coup d’État militaire dans ce pays.

Dans une déclaration, Ban Ki-moon a appellé à la restauration rapide de l’ordre constitutionnel et d’un gouvernement civil et démocratique ainsi qu’à la tenue d'un dialogue inclusif qui puisse assurer une paix durable et la prospérité en Thaïlande.

Le 7 mai, la Cour constitutionnelle avait destitué la Première ministre thaïlandaise, Yingluck Shinawatra accusée d’avoir « abusé de son pouvoir ».

Selon la presse, au terme de sept mois de crise politique, et après avoir décrété la loi martiale et déployé des soldats dans la ville de Bangkok, le chef de l’armée de terre, le général Prayut Chan-ocha, a confirmé jeudi 22 mai que ses forces avaient bien pris le pouvoir.

Ban Ki-moon a exhorté toutes les parties prenantes à coopérer de façon constructive, à s’abstenir de toutes formes de violence et à respecter les droits de l’homme.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...