Soudan du Sud : des améliorations timides de la situation, selon l'UNICEF

Écouter /

Un groupe de personnes déplacées au Soudan du Sud (Photo : UNHCR)

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a indiqué vendredi à Genève que le sort des enfants au Soudan du Sud s'est quelque peu amélioré ces derniers jours. Ainsi, on note un meilleur accès à l’eau dans la base des Nations Unies à Bentiu depuis dix jours. La distribution d'eau est passée de 2 litres à 7,5 litres par personne, grâce au forage d'un deuxième puits pour fournir de l’eau aux personnes déplacées.

S'agissant de l'assainissement et de l'accès aux latrines, il y a aussi une amélioration. Auparavant, 317 personnes en moyenne partageaient une seule latrine dans le camp. Ce chiffre est maintenant de 129 personnes par latrine, ce qui selon l'UNICEF reste encore bien trop élevé.

Pour ce qui est de la participation des enfants aux groupes armés, l’UNICEF annonce avoir reçu des rapports de sources fiables indiquant que près de 9000 enfants ont été recrutés par l’armée et les groupes armés au Soudan du Sud. Cette estimation est fondée sur des rapports de témoins oculaires. La situation sécuritaire ne permet pas de l’UNICEF de vérifier ce chiffre.

Par ailleurs, la première phase de la campagne de vaccination contre la poliomyélite et la rougeole, avec un supplément de vitamine A, a été lancée le 23 avril par le ministère de la santé du Soudan du Sud, l’UNICEF et l’Organisation mondiale de la santé dans sept États. La date des deux autres phases n’a pas encore été décidée. Au total, l’objectif est de vacciner 2,4 millions d’enfants au Soudan du Sud.

(Extrait sonore : Christophe Boulierac, porte-parole de l'UNICEF à Genève)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...