RDC/Ituri : plus de 500 armes récupérées des mains des civils

Écouter /

Photo : Radio Okapi/John Bompengo

Le gouvernement a récupéré plus de 500 armes de guerre et 4 500 munitions depuis qu'il a lancé l'opération de désarmement volontaire des civils il y a deux mois dans le district de l'Ituri (Province Orientale). Financé à hauteur de plus de 500 000 dollars américains, ce projet vise à collecter plus de 2 500 armes dans les territoires d'Irumu, Djugu et de Mahagi afin de réduire les violences armées dans le district de l'Ituri.

«Bunia est une poudrière parce qu'il y a beaucoup d'armes ici. Comme la population commence à vouloir la culture de la paix, elle se défoule et elle remet des armes», explique le commandant de cette opération, le lieutenant-colonel Kalali.

Le chef de projet Arme légère et petit calibre (ALPC) au PNUD, Paul-Thierry Kalonga a salué l'implication du gouvernement dans la réussite de ce projet:

«Il a été noté une implication du gouvernement national, une appropriation sur terrain des populations civiles qui ont été longuement sensibilisées».

Il a par ailleurs indiqué qu'à travers ce projet le PNUD veut contribuer à la restauration de l'autorité de l'Etat et à la sécurisation des personnes et de leurs biens. Plus de 2 500 armes devraient être collectées au terme de cette opération de désarmement volontaire lancé en mars par le ministre de l'Intérieur, Richard Muyej.

(Mise en perspective de Jean-Claude Louki, Radio Okapi)

Classé sous L'info, Maintien de la paix.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...