RDC : Kinshasa, Kampala et le HCR veulent accélérer le rapatriement des réfugiés congolais

Écouter /

Les représentants de l'Ouganda, RDC, HCR à Kinshasa, lors de la deuxième réunion tripartite. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le Haut commissariat pour les réfugis (HCR), la RDC et l'Ouganda décident d'accélérer d'ici septembre prochain l'opération de rapatriement des réfugiés congolais vivant sur le territoire ougandais. Ils ont pris cette résolution, mercredi 30 avril à Kampala, à la clôture de leurs travaux de la commission tripartite. Dans un communiqué conjoint, le HCR, la RDC et l'Ouganda se sont engagés à procéder à l'identification des réfugiés congolais qui désirent retourner volontairement dans leur pays. Kinshasa et Kampala ont, par ailleurs, décidé de sensibiliser des réfugiés de la RDC sur l'importance du rapatriement volontaire.

Les trois parties doivent à nouveau se rencontrer en septembre prochain pour examiner les avancées des résolutions prises le mercredi à Kampala. Mais le lieu de cette prochaine réunion n'est pas encore déterminé.

Cette réunion de Kampala intervient près d'un mois après le naufrage sur le lac Albert d'un bateau qui ramenait des refugiés congolais de l'Ouganda. Cet accident avait fait officiellement 109 morts et 101 disparus. Quarante et une personnes avaient survécu.

Interpelé au Sénat à la suite de ce drame, le ministre congolais de l'Intérieur, Richard Muyej, avait annoncé l'organisation d'une tripartite HCR-RDC-Ouganda et s'était engagé à rapprocher le calendrier de rapatriement des autres réfugiés de ce camp ougandais afin d'éviter que leur impatience ne se prolonge.

Il y a deux ans, le HCR avait estimé à 32 000 le nombre de réfugiés congolais vivant en Ouganda.

(Mise en perspective de Julien Nyamwenyi, Radio Okapi)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...