RCA/Bangui : le Collectif 236-kilomètre 5 veut rétablir la cohésion du quartier PK5

Écouter /

Photo: HCR/ D.Mbaiorem

Une réunion entre membres de diverses communautés a eu lieu mardi 13 mai au quartier PK5 situé dans le cinquième arrondissement de Bangui, la capitale de la République centrafricaine (RCA).

Cette rencontre a été organisée par une association dénommée « Collectif 236-kilomètre 5 » pour le retour de la paix et la promotion du développement au PK5. L'association lutte pour faire renaitre la cohésion entre les Centrafricains qui habitent cette partie de la capitale. Pour la petite histoire, le ”236” qui figure dans son nom s’explique par le fait que ce nombre est l'indicatif téléphonique international de la RCA.

Dieu-Merci Lazare N'djadder-Kangang est Inspecteur des douanes et le Coordonnateur principal du « Collectif 236-kilomètre 5 ». Il explique que depuis le début des affrontements en décembre 2013 entre les miliciens anti-balaka et les soldats de la Seleka au niveau de Bangui, il y a eu beaucoup de morts. Et le PK5 qui est un quartier à forte concentration musulmane en a pâti. Les gens ont été tués, des maisons ont été détruites, les populations ont fui, ajoute-il.

Dieu-Merci Lazare N'djadder-Kangang souligne que « nous habitants du PK5 ne voulons pas rester bras croisés devant cet état de fait. C'est comme ça que nous nous sommes sensibilisés chrétiens, musulmans, non chrétiens, non musulmans, ensemble pour faire redorer le blason de notre quartier, faire repartir la paix et le développement dans ce quartier ».

(Interview : Dieu-Merci Lazare N'djadder-Kangang, Inspecteur des douanes et Coordonnateur principal du « Collectif 236-kilomètre 5 » ; des propos recueillis par Jean-Pierre Amis Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...