ONU : la Palestine devient partie à plusieurs traités des droits de l'homme

Écouter /

Le Secrétaire général lors d’une rencontre avec le Premier ministre de l’Autorité palestinienne. Photo:ONU/Rick Bajornas

adhésion de la Palestine à cinq traités de l’ONU est devenue effective ce vendredi 2 mai. Selon le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme, il s'agit des Conventions de l’ONU contre la torture, sur toutes les formes de discrimination, l’élimination de la discrimination raciale, les handicapés et les droits des enfants. Le protocole facultatif à la Convention de l’ONU sur les droits des enfants entrera en vigueur le 7 mai et les deux Pactes de l’ONU sur les droits civils et politiques et les droits économiques et sociaux le 2 juillet.

Selon le Haut-Commissariat aux droits de l'homme, « l’adhésion à sept traités fondamentaux dans le domaine des droits de l’homme et à un protocole est un pas en avant important pour renforcer le respect des droits de l’homme en Palestine ». « Il est remarquable que la Palestine accède à huit traités sans faire une seule réserve, dans une région où existent un grand nombre de réserves », a souligné Rupert Colville, porte-parole du Haut-Commissariat, au cours d'un point de presse ce vendredi à Genève.

En outre, la Chef des droits de l'homme s’est félicitée de l’engagement de l’Etat palestinien à respecter les normes internationales et à travailler avec les comités des droits de l’homme surveillant leur application. Navi Pillay a offert l’assistance du Haut-Commissariat.

Le 2 avril dernier, la Palestine a demandé l’adhésion à 13 conventions ou traités internationaux dont les Nations unies sont dépositaires. Parmi ces textes, il y a sept des neuf principaux traités relatifs aux droits de l’homme et du Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l’enfant concernant l’implication d’enfants dans les conflits armés. Il s'agit du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, de la Convention sur l’Elimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW), de la Convention relative aux droits des personnes handicapées, de la Convention internationale sur l’élimination de toutes les formes de discrimination raciale (CERD), de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants et de la Convention relative aux droits de l’enfant.

Il faut juste signaler que le 11 avril dernier, la Palestine était devenue partie aux quatre Conventions de Genève et au premier protocole additionnel. La Suisse, dépositaire de ces traités, avait enregistré l’instrument d’adhésion et informé les autres Etats parties. La Palestine a obtenu en novembre 2012 le statut d’Etat observateur auprès de l’ONU.

(Interview : Cécile Pouilly, porte-parole du Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme ; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...