ONU : la culture force motrice du développement

Écouter /

Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO. Photo: ONU/Devra Berkowitz

La Directrice générale de l’UNESCO a appelé lundi à développer des modèles économiques compatibles avec la culture de chaque pays, et à promouvoir la participation citoyenne dans leurs conception, afin de répondre aux véritables besoins des populations.

Lors du Débat thématique intitulé "La culture et le développement durable dans le programme de développement pour l'après-2015" à l’Assemblée générale au Siège des Nations Unies à New York, Irina Bokova a déclaré que le monde a vu de nombreux programmes de développement échouer parce qu'ils n'avaient pas tenu compte de leur contexte culturel.

La Directrice générale a mis en exergue la réussite des sites du Patrimoine mondial de l'humanité qui servent non seulement d'attraction touristique, mais aussi à créer des emplois locaux, et faire la promotion de la pêche durable, de la protection des océans et d'autres ressources naturelles.

“Cela s’applique aussi à l'éducation – les programmes qui s'inscrivent dans la culture locale améliorent l'alphabétisation, la qualité de l’éducation, et enfin les résultats. Ceci est particulièrement vrai lorsque les élèves reçoivent un enseignement dans leur langue maternelle,» a déclaré le Directeur général de l’UNESCO .

Le débat devrait également porter sur les contributions du secteur culturel à l’éradication de la pauvreté, de l’inégalité et de l’exclusion, ainsi que sur les principaux aspects de l’agenda du développement durable que conçoit la communauté internationale.

Les domaines du patrimoine et de l'héritage culturel, des industries créatives, du tourisme culturel et des infrastructures seront également abordés par les participants.

(Mise en perspective : Cristina Silveiro)

Classé sous L'info.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...