OMS : Les problèmes de santé préexistants augmentent le risque de mort en couches

Écouter /

Photo: OMS

Un nouveau rapport de l'OMS, l'Organisation mondiale de la santé, indique qu'alors que le taux de mortalité maternelle dans le monde est en baisse, les problèmes de santé préexistants des mères augmentent les risques de mort en couches. Selon l'OMS, plus d’un décès maternel sur quatre est dû à des conditions médicales préexistantes à la grossesse, notamment le diabète, le VIH, le paludisme et l’obésité. Le rapport, qui se base sur l’étude de plus de 60.000 décès maternels dans 115 pays, montre que ces facteurs sont responsables de 28% des décès. Cela représente le même taux de décès dus à de graves hémorragies. Le rapport de l'OMS souligne l'importance d'investir davantage dans des soins de santé de qualité pendant la grossesse et l’accouchement, et d'octroyer des soins spécialisés aux femmes qui ont des problèmes de santé préexistants.

Selon les estimations de l’OMS, près de 289.000 femmes sont mortes à cause de complications liées à la grossesse ou à l’accouchement en 2013, une diminution de 45% par rapport à 1990.

(Mise en perspective : Isabelle Dupuis)

 

Classé sous Femmes et enfants, L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...